l’espadon

Nous participons pour la deuxième fois à l’exposition « le poisson dans l’art » qui se déroule depuis 15 ans à la chapelle saint pierre [Port Louis].

Le thème de cette année, le poisson héros de littérature.

Le vieil homme et la mer d’Hemingway est apparu comme une évidence.

165 plaques de contreplaqué de peuplier de 5mm forment le corps de l’espadon. Il pése 7.6 kg.

Le roman est transcrit sur ces pages. Dans le corps du poisson.

Nous avons travaillé avec Camille Moreaux, charpentier de marine.

il s’agissait de partir de l’image d’un espadon que nous avions choisie pour projeter en volume un animal qui devait pouvoir être éventuellement présenté dans notre vitrine, mais avant tout suspendu, tel un ex-voto dans la chapelle St Pierre.

Il s’agissait également de parler écriture. Intégrer le roman dans la chaire du poisson.

Un rapport aux bateaux –

Beaucoup de technique. L’ensemble des courbes et des découpes étant calculées.

Une découverte passionnante.

le plan de forme

Utilisé pour travailler les courbes des coques de bateaux en charpente de marine, adapté à l’espadon pour le plan papier puis plan à échelle réelle afin de définir le nombre et la taille des plaques nécessaires à sa construction.



préparation du rostre

préparation des plaques de peuplier

écriture

Elle aura nécessité 32 heures. L’intégralité du roman d’Hemingway est ainsi dans le corps du poisson.

Un moment unique. Et intime. Mon empreinte dans le corps de ce poisson.

Retour sur mes 13 ans et la découverte de l’écriture. Retour sur mon voyage d’un an à Cuba avec mon fils. La transmission entre ce vieil homme et son apprenti.

Moments de douleur dans l’écriture : 32 heures de poignet douloureux, bras endolori. Une dorsale m’est poussée. De longs moments d’intimité avec Santiago.

J’ai pleuré avec le garçon lorsqu’il a retrouvé le vieil homme.

Nicolas Dupard

assemblage

derniers essais de mise en place

ponçage

mise en couleur


L’espadon du « Vieil homme et la mer » mis en couleur par Martine Rozada.
© Le Télégramme

l’installation

Page facebook de l’association un poisson dans l’art : [ici]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *